Valérie Cinotto
Psychologue clinicienne, psychanalyste à Paris 15

Thérapie d'enfant

Thérapie d'enfant avec Valérie Cinotto à Paris 15

Pourquoi proposer à son enfant de rencontrer un psychologue?

Le parent peut s'inquiéter d'un comportement chez son enfant: forte opposition, inhibition, énurésie, isolement, retard des acquisitions (langage, propreté, motricité...), difficultés alimentaires, troubles du sommeil, difficultés pour se séparer, agitation et/ou inattention en classe, agressivité etc... Tels sont de fréquents motifs de consultations chez l'enfant.

Parfois, c'est un événement extérieur qui motive la consultation, comme un décès, un divorce, l'arrivée d'un autre enfant, un déménagement, un changement d'établissement etc..et certains parents trouvent opportuns de donner un espace à leur enfant afin qu'il puisse parler à un psychologue/pyschanalyste et s'exprimer dans un cadre neutre et bienveillant. Il s'agit d'une démarche "anticipatrice" et préventive qui fait preuve de son efficacité pour éviter que l'enfant reste "seul" avec ses questions, ses craintes et les scénarios imaginaires qu'il se construit. 

Selon son âge l'enfant s'exprime plus ou moins bien par les mots et le travail se fait souvent en utilisant un matériel de médiation ( jeu, dessin, pâte à modeler) qui lui permet de mettre en scène ses affects et ses conflits.


La thérapie de l'enfant demande nécessairement un engagement de la part des parents et une bonne alliance avec le thérapeute.

En effet, l'enfant sent très bien si son travail avec le psychologue est soutenu par ses parents ou pas.

La position parentale peut s'avérer mal aisée à tenir car il s'agit à la fois d'investir le thérapeute, le suivi, y compris financièrement ( puisque ce sont les parents qui paient) et en même temps de se tenir à l'écart pour préserver l'espace réservé à l'enfant. C'est donc un jeu délicat à plusieurs acteurs et en ce sens, l'alliance avec le thérapeute et la confiance qu'ils lui font sont fondamentales alors même que ce dernier ne leur dira pas forcément "grand-chose" de leur enfant.

En effet, nous garantissons à l'enfant le secret de ce qui se passe lors de ses séances, afin qu'il ait la possibilité de s'exprimer sans crainte et retenue.

Néanmoins, des rencontres avec les parents sont prévues de temps en temps, avec ou sans l'enfant, cela dépend beaucoup de son âge et du type de problématique.

Il faut enfin noter que dans certains cas, l'établissement d'une psychothérapie comprenant des séances conjointes avec un parent peut s'avérer nécessaire, mais là encore, cela dépend évidemment de l'âge et de la problématique de l'enfant.

Peut-on consulter pour son enfant ?

Certains parents ne savent plus comment faire avec leur enfant, se trouvent démunis ou déconcertés devant lui.

Il peut s'avérer utile de venir en parler, sans l'enfant. Quelques entretiens peuvent suffire pour "débloquer" la situation. Il ne s'agit alors pas de psychothérapie à proprement parler, mais de guidance parentale, travail qui oscille entre le conseil et les interrogations que se formule l'adulte sur lui-même en tant que parent.

Si ce type de consultations ne suffit pas, il est alors possible de s'orienter vers un travail plus approfondi avec le parent ou l'enfant, selon les situations.

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.